Quand puis-je demander à mon cheval de dressage de niveau d’entraînement de monter au premier niveau?

Les coureurs me demandent souvent: “Comment savoir si c’est le bon moment pour faire passer mon cheval de dressage de niveau Entraînement au niveau supérieur? Dans cet article, je vais vous donner un moyen logique de présenter un nouveau travail à la formation. Niveau.

Premièrement, je veux juste faire un commentaire général. Toute formation devrait être une progression systématique vers un résultat final souhaité. Vous devez donc être en mesure de voir la grande image.

Par exemple, même au niveau de l’entraînement, la qualité de vos cercles de 20 mètres permettra de récupérer plus tard sur la route. Les cercles montrent la capacité de votre cheval à se pencher également à gauche et à droite. Donc, sa capacité à
plier sur un grand cercle lui permet d’augmenter progressivement son virage de 20 mètres à 18, à 15, à 12, à 10. Comme il devient assez flexible pour se plier le long d’un arc plus serré, vous posez les bases d’avancées
travail latéral tel que l’épaulement, les hanches et la demi-passe.

Souvent, les gens me disent: «Eh bien, je travaille UNIQUEMENT au niveau de la formation. Vous devez comprendre que le travail effectué au niveau de l’entraînement, tel que se pencher correctement sur un cercle de 20 mètres, est essentiel à la progression systématique de votre cheval vers un travail plus avancé.

Alors regardons une façon dont vous pouvez planifier votre programme. Voici ce que j’ai fait. Au début des années 70, j’ai dû travailler beaucoup par moi-même. J’ai donc utilisé les tests de l’USDF comme ligne directrice. Je savais que ces tests ont été conçus avec la systématique
la progression du cheval de dressage à l’esprit. J’ai pensé: “Eh bien, c’est un bon point de départ car je n’ai personne pour me dire quoi faire.”

Je travaillerais sur ce qui était au niveau de la formation. Et même si mon cheval n’était pas prêt pour le niveau suivant, je regardais toujours en avant et lisais ce qui était dans les tests de Premier Niveau. De cette façon, j’aurais une idée de ce qui allait suivre.

Disons que mon cheval de dressage est au niveau d’entraînement. Je polis mes cercles de 20 mètres, mes transitions de base de la démarche à la démarche, et le cercle extensible. C’est très bien, mais je regarde aussi vers l’avenir. Je vois que je vais devoir faire des serpentines, où j’ai la complication de changer le virage de gauche à droite.

Je commencerais aussi à ajouter des cercles plus petits car finalement, au premier niveau, je devrais faire des cercles de 10 mètres au trot et des cercles de 15 mètres au galop. Cela ne veut pas dire que je vais soudainement passer de 20 mètres au trot à 10 mètres.

Au lieu de cela, sachant que mon cheval devra faire des cercles de 10 mètres sur la route,quand il pourra confortablement faire des cercles de 20 mètres, je ferai des cercles de 18 mètres. Et puis dans quelques semaines ou quelques mois, quand il pourrait confortablement faire
Cercles de 18 mètres, je ferais des cercles de 16 mètres.

Parce que je regarde vers l’avenir et que je sais ce qui est requis au niveau 1, je planifie un programme où je resserre progressivement l’arc de cercle jusqu’à ce que je puisse facilement faire des cercles de 10 mètres au trot.

Et ce que je veux dire par «facilement», c’est que mon cheval peut gérer l’arc de cette courbe sans avoir à trouver une évasion telle que balancer l’arrière-train dans ou hors de sa ligne de voyage.

Je verrais aussi qu’il y a des rendements de jambe dans les tests de premier niveau. Donc je pense: “Mon cheval doit apprendre à s’éloigner d’une jambe qui est derrière la circonférence”. Peut-être que je devrais incorporer quelques virages sur le coup droit dans mon travail à
Niveau de formation afin que je sois prêt à faire des rendements de jambe le moment venu.

Au premier niveau, je dois aussi montrer des allongements au trot et au galop. Je travaille donc sur le développement de l’élasticité en allongeant et en raccourcissant. Même au niveau de la formation, je commence à faire des exercices d’élastique. Je vais un peu plus en avant
pour trois ou quatre foulées, puis revenez pour trois ou quatre foulées. Et je le répète, trois ou quatre enjambées un peu plus en avant et trois ou quatre enjambées un peu en arrière. Tout en faisant cela, je me concentre vraiment sur le maintien de la
même rythme et même tempo dans les deux “engrenages”.

Je remarque aussi qu’au premier niveau il y a un petit contre-galop. Je pense donc à incorporer un peu de contre-jeu dans mon travail. Je suis à un mètre du rail quand je suis en face de B ou E. Puis, à la fin du long côté, je suis de retour sur la piste. Je fais ce modèle si progressivement que mon cheval ne sait même pas que je demande quelques pas de contre-galop.

Petit à petit, je sors un peu plus du rail. Ma prochaine étape est de venir à un mètre et demi du rail. Nous sommes à un mètre et demi du rail lorsque nous sommes en face de B ou E, et nous revenons à la dernière lettre.

Donc, je continue à polir les mouvements au niveau Entraînement avec mon cheval de dressage, mais j’ai toujours un œil sur ce qui se passe à Premier Niveau et commence à incorporer un peu de ce travail aussi.

Êtes-vous malade et fatigué de techniques de formation compliquées et confuses?
Êtes-vous frustré par des émotions négatives comme la peur et le manque de confiance?
Aimeriez-vous être entraîné par un entraîneur olympique à trois temps?